Cuisine Thaïlandaise

Boire & Manger en Thaïlande

La cuisine thaïe

– Thaïlande – Informations générales –









Spécialité thaïlandaise : des jarrets de porc cuits sur un étal de Bangkok

La cuisine thaïlandaise

Informations générales sur la cuisine thaïlandaise

Repas thaïlandais
Repas thaïlandais
Repas thaïlandais
Repas thaïlandais
Repas thaïlandais
Repas thaïlandais
La Thaïlande peut s’enorgueillir de posséder l’une des cuisines les plus diversifiées et les plus savoureuses du monde. Schématiquement, on pourrait dire qu’elle est une variante de la cuisine chinoise qu’auraient influencée l’Inde et la Malaisie.



Le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner ne se différencient pas comme en Occident. Le riz, aliment de base des Thaïlandais, constitue la base de presque chaque repas – au point qu’en thaï, ‘prendre le repas’ se dit gkin khaao qui signifie… ‘manger du riz’ !
De même, ‘plat’ se dit gkap khaao qui se traduit littéralement ‘avec du riz’.

Quoi qu’il en soit, les restaurants, hôtels et resorts qui reçoivent de la clientèle étrangère proposent tous des petits déjeuners occidentaux.



Repas thaïlandais

Quelques plats thaïs sur un étal
Quelques plats thaïs sur un étal
Quelques plats thaïs sur un étal
Quelques plats thaïs sur un étal
Quelques plats thaïs sur un étal
Quelques plats thaïs sur un étal
Les Thaïs mangent le plus souvent avec une fourchette et une cuiller. Il est très rare qu’on vous apporte un couteau. La nourriture est poussée avec la fourchette, tenue de la main gauche, dans la cuiller.

Dans le nord-est du pays (Isaan) et le nord, le riz apporté à table est le plus souvent du riz gluant (khaao niiau) : il faut le saisir entre les doigts de la main droite et en faire une petite boule à tremper dans la sauce du plat. Les baguettes n’accompagnent que les soupes (sauf bien sûr dans les restaurants chinois, qui les placent toujours à votre disposition) ; ces baguettes s’utilisent pour pousser les nouilles, la viande ou les légumes dans la cuiller, ou bien pour porter les aliments directement à la bouche.



Fruits de mer grillés en Thaïlande
Fruits de mer grillés
Fruits de mer grillés en Thaïlande
Fruits de mer grillés
Fruits de mer grillés en Thaïlande
Fruits de mer grillés
Outre le riz, la viande, le poisson et les fruits de mer, divers légumes et fruits entrent dans la composition de la cuisine thaïe. L’éventail des condiments, très étendu, comprend entre autres l’ail, la coriandre, le tamarin, le sucre, le lemon-grass, diverses sauces à base de poisson, le lait de coco et les piments.
Souvent, pour agrémenter les plats, le traditionnel Naam Phrik est apporté à table : c’est un mélange de sauce de poisson salée, de jus de citron, de sauce de soja et de piments finement coupés.



Curry thaïlandais
Curry thaïlandais
Curry thaïlandais
Curry thaïlandais
Curry thaïlandais
Curry thaïlandais
En Thaïlande il est courant d’ajouter un ou plusieurs de ces condiments au plat que l’on mange, surtout s’il s’agit d’une soupe. Généralement vous trouverez sur la table des petits récipients contenant au moins du piment en poudre, de la sauce de poisson, du sucre et du vinaigre.



Dans les régions touristiques comme Koh Chang, il vous sera également possible de faire à l’occasion un écart de conduite en vous rabattant sur des plats spécifiquement occidentaux ; ceux-ci sont néanmoins plus chers que la cuisine thaïe, importation de certains produits étrangers oblige…



En-cas & Confiseries de la cuisine thaïlandaise

La Thaïlande propose divers en-cas et confiseries tous plus délicieux les uns que les autres. Les principaux sont les fritures, les calamars grillés, les petites brochettes de viandes, ou encore, dans un genre plus ‘sucré’, les gâteaux, bananes grillées, ananas frits et bien d’autres choses qui contribuent à faire de la Thaïlande un véritable paradis culinaire !



Fruits de Thaïlande

Les fruits sont nombreux et abondants en Thaïlande. Bananes, papayes, pastèques et noix de coco se trouvent partout. Vous pourrez aussi vous régaler avec pommes, ananas, durians, mangues, fraises, fruits de jaquier, litchis, mangoustes, pamplemousses, ramboutans, tamarins doux, etc.



Boissons thaïes

Outre l’eau (purifiée), le thé et le café, les Thaïs consomment de nombreuses boissons sans alcool. L’eau gazeuse et la plupart des sodas occidentaux se vendent d’un bout à l’autre du pays, de même que jus de fruits frais, milk-shakes, lait et lait de soja.

Quant aux boissons alcoolisées, il faut citer en premier lieu le Mekhong, ou ‘whisky thaï’, ainsi que le Sang Som qui est un rhum. Du côté des bières, la Singha et la Chang sont les plus répandues. Les Occidentaux qui préfèrent ‘leurs’ marques, comme la Carlsberg ou la Heineken, ne seront pas déçus : la plupart des restaurants et des boutiques les vendent.

Dans de nombreux bars et restaurants on trouve vins, alcools occidentaux, cocktails et long drinks. Ceux-ci sont bien sûr plus chers que les boissons locales.



Cuisine végétarienne en Thaïlande

Les végétariens ne seront pas forcément les plus heureux en Thaïlande, où la plupart des plats contiennent de la viande ou des fruits de mers. Cependant, de plus en plus de restaurants proposent des plats contenant des substituts de viande (à base de tofu), ou des plats sans viande ni poisson. Il est en outre toujours possible de commander un simple plat de riz aux légumes.


La référence : Microsoft Encarta Weltatlas 2001, Data Becker Lexikon 2002, Kauderwelsch Band 19 – "Thai Wort für Wort" de Martin Luttherjohann.


(Toutes les informations sans garantie !)
Wer Deutsch kann, findet hier alle Informationen zu unseren Privat-Transfers von Bangkok nach Koh Chang und/oder zurück:
Bangkok <=> Koh Chang

Übersicht aller Strecken:
Privat-Transfers